Conteneurs
Papier Carton

Papier Carton

Les vieux papiers et cartons ou FCR (Fibres Cellulosiques de Récupération) sont constitués de papiers cartons ordinaires (caisses cartons, etc.), de journaux, de revues, de magazines et de papiers supérieurs (papier blanc).

Le papier est réalisé à partir de fibres de cellulose issues de sous-produits de la forêt (petits bois d’éclaircies, copeaux, délignification de feuillus ou de résineux), transformés sous forme de pâte, ou de produits recyclés.

A noter que les papiers/cartons souillés par des huiles (usinage, meulage, etc.) ou des solvants sont des déchets dangereux.

LES CONTAINERS pour Papier Carton

Où trouver ces produits

GUYOT ENVIRONNEMENT BREST

Guyot Environnement Brest

Contactez nous

ROMI RENNES

Romi Rennes

Contactez nous

COVALREC

Covalrec

Contactez nous

DELILE ET FILS

Delile et Fils

Contactez nous

HAUREC RECYCLAGE

Logo Haurec Recyclage

Contactez nous

LE PAPE ENVIRONNEMENT

Le Pape Environnement

Contactez nous

 

MARC SA

Marc SA

Contactez nous

MARIA VALORISATION

Maria Valorisation

Contactez nous

RMB MONSIGNY

RMB Monsigny

Contactez nous

BIG BENNES

Big Rennes

Contactez nous

VEOLIA BRETAGNE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA NORMANDIE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA HAUTS-DE-FRANCE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA PAYS DE LA LOIRE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA ILE-DE-FRANCE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA NOUVELLE-AQUITAINE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA CENTRE-VAL-DE-LOIRE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA GRAND-EST

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA OCCITANIE

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA AUVERGNE-RHONE-ALPES

Veolia Environnement

Contactez nous

VEOLIA PROVENCE-ALPES-COTES D'AZUR

Veolia Environnement

Contactez nous

RECYCLAGE

La quasi-totalité des produits à base de papiers est recyclable.
Tous les vieux papiers cartons ne présentent pas les mêmes caractéristiques et ne répondent pas tous aux mêmes conditions de recyclage :
taux de cellulose, longueur de fibres, couleur, encres utilisées sont des paramètres qui sont déterminants quant aux aptitudes de recyclage.
Les cours variables selon les catégories peuvent parfois justifier un tri des différents types de papiers cartons.
Les usines de produits de recyclage utilisent les papiers cartons récupérés et triés pour la fabrication de papiers et cartons neufs de différentes qualités.

Il existe 3 filières de valorisation :
  • Les papiers et cartons ordinaires sont utilisés pour la fabrication de cartons ondulés ;
  • Les journaux et brochures nécessitent un désencrage, ont plusieurs débouchés :
  • Les cartons plats, les papiers à usages graphiques, les emballages en carton mou (boîte à œufs), etc ;
  • Les papiers de qualité supérieure servent presque exclusivement à la fabrication des papiers à usages graphiques.

Réglementation

Les déchets de papiers et cartons ne sont pas soumis à une réglementation spécifique et dépendent de la réglementation générale sur les déchets. Ils sont considérés comme non dangereux, sauf s’ils sont souillés par des produits dangereux.
Au delà de 1 000 m3, le stockage de papiers-cartons relève de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) au titre de la rubrique 1530 de la nomenclature.

Les déchets d’emballages en papier et carton sont soumis à une réglementation spécifique figurant aux articles suivants du Code de l’Environnement :
  • Les papiers et cartons ordinaires sont utilisés pour la fabrication de cartons ondulés ;
  • Les journaux et brochures nécessitent un désencrage, ont plusieurs débouchés :
  • Les cartons plats, les papiers à usages graphiques, les emballages en carton mou (boîte à œufs), etc ;
  • Les papiers de qualité supérieure servent presque exclusivement à la fabrication des papiers à usages graphiques.

Aux articles R. 543-66 à R. 543-74 pour les déchets d’emballages dont les détenteurs finaux ne sont pas les ménages imposant la valorisation des déchets d’emballages.

Aux articles R. 543-53 à R. 543-65 pour les déchets d’emballages dont les détenteurs finaux sont les ménages, ils s’appuient sur la responsabilité élargie du producteur en rendant obligatoire la contribution à l’élimination des déchets d’emballage par les producteurs.

Trois possibilités sont offertes à ces industriels :

  • Mettre en place un dispositif de consignation de leurs emballages ;
  • Organiser eux-mêmes la reprise de leurs emballages en vue de leur valorisation ;
  • Transférer leurs responsabilités à des organismes agréés par les pouvoirs publics.

Les Démarches

Demande de Renseignements
Retour à la liste